Installer une éolienne chez soi, c’est possible

Installer une éolienne chez soi, c’est possible

Ces dernières décennies, les énergies renouvelables se frayent une place dans le quotidien de tout un chacun. L’énergie éolienne figure ainsi parmi les plus appréciés. Et contrairement aux idées reçues, chaque ménage peut avoir sa propre éolienne dans son jardin. Vous vous demandez certainement aussi, comment est-ce possible ? Pour pouvoir produire votre propre électricité via l’énergie éolienne, suivez attentivement ce guide !

Tour d’horizon sur l’énergie éolienne domestique

Comme nous le savons déjà très bien, l’énergie éolienne est une énergie renouvelable et primaire inépuisable. Propre et durable, l’électricité obtenue à partir de cette énergie verte est produite à partir de la force du vent. Au-delà des éoliennes à échelle nationale, on compte désormais aussi des modèles d’éoliennes domestique. Ces derniers ont été spécialement conçus pour alimenter les appareils électriques et d’apporter le courant dans chaque habitation de chaque particulier. Pour ceux qui ne comprennent pas encore le fonctionnement de l’énergie éolienne. Il faut savoir que l’éolienne produit un courant continu grâce à un générateur électrique. Au moyen d’un onduleur, c’est ce courant continu qui sera ainsi converti en courant alternatif. Généralement, l’énergie éolienne se présente sous forme d’un moulin à vent avec des palmes plus ou moins grandes et qui s’actionne grâce à la force du vent. L’utilisation de l’énergie obtenue permet ainsi de réduire vos consommations d’électricité. Qui plus est, assez simple, la conception d’une éolienne domestique est à la portée de tous.

Installer une éolienne chez soi, c'est possible

Des formalités administratives à suivre de prime abord

Il est aussi bon de souligner que l’installation d’une éolienne dans une propriété privée exige une suivie de certaines démarches. Pour une éolienne de moins de 12 mètres, il est nécessaire de déposer une déclaration préalable de travaux auprès de la mairie. En revanche, si celle-ci dispose d’une hauteur au-delà de 12 mètres, un permis de construire doit être obligatoirement obtenu avant de commencer quoi que ce soit. À savoir que l’installation d’une éolienne est interdite en zone militaire, protégée ou classé par le Plan Local d’Urbanisme. Avant de lancer les travaux, il faut également en discuter au préalable avec l’entourage. Il est important d’avertir les voisins afin de prévenir tout conflit attaché au bruit.

Des critères spécifiques et géographiques à considérer

Avant d’envisager la pose d’une éolienne privée ou domestique, il est important de prendre en compte de certaines points. Tout d’abord, une grande surface ouvert, dégagé et bien exposé à des vents forts et réguliers est indispensable. Techniquement, l’éolienne doit être exposée dans la direction des courants d’air dominant. Figurez-vous qu’en l’absence de vent, les pales de l’éolienne ne tourneront pas correctement et suffisamment. En revanche, les rafales de vent trop violentes ne sont pas idéales, car cela nuira aux performances de l’énergie éolienne. Pour assurer un fonctionnement optimal à votre énergie éolienne, le plus judicieux est un vent compris entre 11 et 90 km/h. Pour que l’installation éolienne soit ainsi optimum, il vous faudra disposer de vents suffisamment forts et réguliers. Pour évaluer la puissance des courants d’air sur votre propriété, vous pouvez vous munir d’un anémomètre. Afin d’éviter toute nuisance sonore, il ne faut pas non plus installer l’éolienne à proximité des voisins.

Le coût du projet éolien

L’acquisition et l’adoption d’une énergie éolienne domestique représente un investissement conséquent. Plus il sera élevé, plus l’éolienne sera dispendieux. Pas moins de 10.000 euros pour la réalisation d’un tel projet. Par contre, l’amortissement d’une installation éolienne intervient au bout de quelques années. N’oubliez quand même pas les économies d’énergie réalisées dans l’utilisation de cette énergie verte.

Alexis Bouchet

Les commentaires sont fermés.