Eolienne, les spécificités techniques et géographiques à prendre en compte

Eolienne, les spécificités techniques et géographiques à prendre en compte

Utiliser l’énergie renouvelable est un moyen de conserver l’environnement. L’usage de l’énergie éolienne est donc très intéressant vu qu’en plus de la conservation de la nature, il permet également de gagner de l’économie sur le budget de votre consommation énergétique. Pour une telle installation, il y a quand même des spécificités techniques et géographiques à considérer. Zoom sur le sujet !

Principe de fonctionnement de l’énergie éolienne

Eolienne, les spécificités techniques et géographiques à prendre en compte

En général, l’énergie éolienne est produite par le vent. C’est donc une installation qui permet de convertir l’énergie cinétique du vent en énergie mécanique. Dans les sites isolés, ce genre de machine est vraiment très utile pour une grande production d’électricité (dans une zone éloignée de la grande ville par exemple). Pour le fonctionnement, c’est le vent qui fait tourner les pales qui font, en retour, tourner le générateur de l’éolienne.

Variation de la production d’énergie

Parce que c’est une machine qui produit de l’énergie par le biais du vent, il est donc possible que la production varie selon la force du vent. De ce fait, la production d’énergie varie en fonction de l’emplacement des équipements. Le positionnement de ces équipements entre donc en jeu pour une telle production. Pour la saisonnalité de la production éolienne, selon les experts, en hiver, le vent est plus fréquent et c’est justement durant cette période que la demande en électricité est abondante. En chiffre, la puissance moyenne en hiver est de 2 286 MW contre 1 220 MW en été. Il est quand même bon de préciser qu’il se peut que la production reste au niveau 0 pour certaines zones, mais pour les régions les plus ventées en France la production éolienne n’est jamais nulle.

L’aspect géographique

Sur l’aspect géographique de ce sujet, il y a des gisements éoliens plus forts dans certaines régions et dans d’autres plus réduits du fait de la non-répartition du vent. Donc pour les régions de la côte, le vent est beaucoup plus abondant que pour les régions centrales. Pour l’installation des éoliennes, en France, ils sont placés à au moins 500 m des zones d’habitations et des bâtiments. Et la distance entre les éoliennes doit être de 400 m dans la direction perpendiculaire aux vents dominants.

Alexis Bouchet

Les commentaires sont fermés.